Qui sommes-nous?

Nous avons besoin de toi ! Rejoins l’organisation révolutionnaire !

L’étincelle fait partie de la Tendance Marxiste Internationale (TMI). Ensemble, nous construisons les forces du marxisme dans plus de 40 pays ! Si tu êtes d’accord avec nos idées, alors deviens actif et aides-nous à construire l’organisation révolutionnaire !

Le capitalisme est une horreur sans fin. L’année 2020 en est la preuve : jamais auparavant ce système n’a montré aussi clairement sa faillite totale. Cela ne peut pas continuer comme ça. Nous avons besoin d’une révolution ! C’est pourquoi nous avons besoin de toi.

Le capitalisme ne peut être réformé

N°41 du journal « L’étincelle ». Abonne-toi maintenant !

La pandémie montre comment des milliers de personnes sont sacrifiées pour le profit de quelques-uns. La crise entraîne un chômage de masse, la faim et la pauvreté. Le racisme et le sexisme empreignent la vie de la classe ouvrière. La crise climatique menace l’avenir de l’humanité tout entière.

Toutes ces horreurs sont le résultat d’un système inhumain dans lequel les profits sont placés au-dessus de tout. C’est bien parce que le capitalisme est la cause de tous ces problèmes qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce système. Le capitalisme n’est réformable d’aucune manière. Sur une base capitaliste, il n’y a que davantage de misère et de détresse pour la classe ouvrière. Ce système barbare doit être renversé.

La nécessité du socialisme

Il n’y a d’avenir que dans le socialisme. Pour cela, la classe ouvrière doit arracher l’économie des mains de la classe capitaliste et la prendre en main. L’économie pourra alors être planifiée de manière démocratique. Cela signifie que la production peut être basée sur les besoins de la population et non sur le profit comme c’est le cas actuellement sous le capitalisme. Une économie planifiée permettrait de résoudre tous les problèmes sociaux fondamentaux. Avec l’aide de la technologie dont nous disposons déjà aujourd’hui, le chômage de masse, la pauvreté, le sans-abrisme et la faim seraient vaincus en très peu de temps. Les différentes formes d’oppression, telles que le racisme et le sexisme, qui sont une composante centrale du capitalisme, pourraient enfin être sérieusement combattues et éliminées. Dans une économie mondiale planifiée où la production n’est pas basée sur le profit, le changement climatique pourrait être stoppé sans problème. Un paradis sur terre est possible. Mais nous n’y arriverons pas sans lutter.

Le besoin d’organisation

Car les capitalistes ne nous abandonneront pas volontairement leur pouvoir politique ou économique. Aucune classe dirigeante dans l’histoire ne l’a jamais fait. Le pouvoir doit leur être arraché. Dans cette lutte révolutionnaire, ils utiliseront tous les moyens à leur disposition : les médias, l’armée, la police et tout l’État bourgeois. 

La classe ouvrière ne peut pas simplement lutter contre cela de manière spontanée et désorganisée. Pour gagner cette lutte révolutionnaire, elle a besoin d’une organisation révolutionnaire.

Une organisation composée de membres qui ont une compréhension claire de l’histoire, des méthodes, des traditions, des victoires et des défaites de leur classe. Le marxisme est décisif à cet égard, car il est l’expérience généralisée de l’histoire de la classe ouvrière. Sans théorie claire, il ne peut y avoir de pratique révolutionnaire. Sans marxisme, la classe ouvrière ne peut pas gagner. Donc, si nous voulons le socialisme, nous avons besoin d’une organisation marxiste.

La construction de cette organisation est exactement ce que nous nous sommes fixés comme objectif en tant que Tendance Marxiste Internationale (TMI) dans le monde entier. Or, une telle organisation ne se laisse pas créer du jour au lendemain. Les membres qui sont prêts à apprendre ensemble les méthodes du marxisme sont décisifs pour la construction de cette organisation. Par l’étude de la théorie, il est possible d’intervenir dans les luttes de la jeunesse et de la classe ouvrière avec un programme marxiste et ainsi de gagner de plus en plus de gens au marxisme.

Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour construire une organisation révolutionnaire. Partout, de plus en plus de gens tirent des conclusions radicales. Aux États-Unis, le soi-disant bastion du capitalisme, 50 % des moins de 30 ans se disent favorables au socialisme et 35 % ont même une attitude positive envers le marxisme. Jamais auparavant autant de gens n’ont été ouverts aux idées révolutionnaires.

On a besoin de toi

Au sein de notre organisation aussi, nous constatons que ces idées sont de plus en plus approuvées. Nous nous développons rapidement partout dans le monde. De plus en plus de gens décident de nous rejoindre et de devenir marxistes. En juillet, plus de 6 000 personnes de 115 pays se sont inscrites à notre première université marxiste en ligne. Et en Suisse aussi, nous nous développons et rencontrons un intérêt de plus en plus large dans les idées du marxisme. C’est un bon début, mais c’est encore loin d’être suffisant pour la tâche que nous nous sommes fixée. C’est pourquoi nous avons besoin de toi ! 

L’observation passive et l’indignation face aux conditions qui prévalent ne suffisent pas. Il est temps de lutter activement pour le socialisme ! Seul et isolé, personne ne peut faire la différence. Organisés collectivement et armés des bonnes idées, nous pouvons mettre fin une fois pour toutes au capitalisme et à toute sa misère. Fais partie de la Tendance marxiste internationale et participe à la lutte pour la libération de l’humanité ! Nous n’avons rien à perdre et un monde à gagner.

Écrit par Flurin Andry, éditorial de l’étincelle n°41, septembre 2020

Tu veux devenir actif ?
Tu veux savoir plus sur le marxisme ?
Ou sur comment on peut s’engager ? Donc clique ici et écris nous un message !